Beliaur-Tolnen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drôle de nature...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Drôle de nature...   Jeu 24 Mai - 10:11

Quelques année sont passée, des années qui aurait du pesée beaucoup plus sur certains habitant de Beliaur-Tolnen, de nouvelle choses se sont produite. Déjà l'arriver d'autres naufragé et le regroupement de certains d'entre eux, ainsi que la formation de civilité au quel je n'étais pas vraiment pressé de participé. En effet je me sentais seule, mais pas au point de me sentir à l'aise parmi la foule.

Avec le temps, j'ai finis par cohabiter avec Salyx et d'autres chimère comme nous moins à l'aise parmi des êtres plus humains que nous. Nous avons visiter tout les recoin, Goldiin y comprit, nous sommes tomber sur un lieu assez spéciale, une forêt noyer. Un endroit de rêve pour moi et apparemment l'idée de crée des ilots en pleins de cette forêt d'eau plaisait aux autres, nous avons donc mis la mains à la patte pour construire ce qui est devenu notre village aujourd'hui.

Quand je dis que le temps a un drôle d'impacte sur nous, c'est que près de 100 ans se sont déroulé et nous avons vu notre vieillissement fortement ralentis, j'ai donc 120 ans aujourd'hui et physiquement je garde une apparence de personne ayant la vingtaine. Bien que j'ai quand même physiquement changée, j'ai de petite corne qui commence à percé mon crâne, des stries noir qui me colore un peu partout aux niveaux des membres, ma crinière à beaucoup poussée. Mon aspect devrait semblé être négliger, mais ce n'est pas le cas Salyx prend soin de moi, à ma place. Elle a formé une tresse à ma queue et en a fait de même avec ma crinière.

Depuis que nous vivons ici et que je suis devenue chef avec Salyx de notre camp d'ombre, je n'ai plus jamais vu les anciennes personnes qui mon aidé à survivre. Iaur a ce qu'il parait ne pointe plus jamais le nez hors de sa ville, Raven je l'ai croiser une ou deux fois, mais ma ignorée. J'ignore ce qu'il est advenu de Jycrain et Lestat fait parler de lui avec son clan de renégats.

Pensive, je me suis éloignée dans la neige et la forêt, jusqu'à ce qu'une très forte odeur de sang ne me sorte de mes pensées. Je rejoins très facilement la source de sang, ou plutôt devrais-je dire la rivière... Étrange phénomène, est-ce vraiment une rivière ou une énorme créature qui aurait été tué ici ? Il devrait y avoir une carcasse et je n'en vois pas. Vraiment bizarre, enfin je préfère n'en éloignée, l'odeur m'insupporte et on ne sais jamais quel genre de danger il pourrait attiré.

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Jeu 24 Mai - 14:10

L'Ancien s'était enfin levé de ses ténèbres d'études. Le monde avait bien changé en ce siècle passé. Son corps aussi mais son esprit n'en faisait point attention. Qu'es-ce-que c'était un siècle pour lui, une créature multi-millénaire ? Mais il avait remarqué que ce monde était bien différent du leur sur un autre point, les vivants semblaient avoir une vie plus rallongée. Était-ce un cadeau de la Nature ou bien un jeu perfide du Chaos pour les faire souffrir plus longtemps ? On ne saurait y répondre. Enfin, la pénurie de sang se faisant sentir en lui. Ravan avait encore la chance d'être une juvénile et pouvait se contenter de celui des animaux mais bientôt, son corps ne serait plus capable de le tolérer. Ce jours approchait de plus en plus et cette pénurie risquait de la rendre bien dangereuse pour les vivants à sa montée. Mais pour l'instant, c'était lui qui était le plus atteint. Son corps était affaiblit et il s'interdisait à faire une descente dans les villages voisins pour se repaitre. Ce serait un accident économique car c'était eux qui achetait son vin et son miel en échange de laine et produits de la mer. De plus, cela risquait d'être un accident diplomatique car ces échanges permettait de défendre ses terres en créant des territoires tampons. Si Lestat descendait jusqu'à chez lui, il en serait prévenu par les indigènes. Sans eux, ils pouvaient se retrouver avec ces possibles indigènes contre lui.

Il se triturait l'esprit à chercher une alternative, un substitue que son organisme pourrait accepter mais rien ne pouvait, ce n'était que du poison. Il manquait toujours cette étincelle d'intelligence, cette âme. Mais, dans les nombreuses rumeurs qui accourait dans la cité, un des marchands lointains parla d'une rivière de sang. Iaur était plus que curieux sur ce point. Cela pouvait être la solution à son problème et probable aux autres créatures assoiffées de sang.

C'est ainsi que la rumeur le guida dans les terres glaciales de Goldiin. Il avait aussi quelques échanges là bas avec le peuple assez archaïque des Sauvageons. Aérin y avait fondée un "lieu de vie" pour les Ombres avec un autre individu que son cerveau avait vite évincé à cause de la faim. Il pourrait peut-être y faire un tour pour savoir où se trouvait cette dite rivière et en savoir plus sur elle. Mais cela ne fut pas nécessaire car en rentrant dans les terres pour aller à l'endroit prévue. Une vive et appétissante odeur de sang lui titilla les sens. Il s'y dirigea donc, oubliant d'aller en savoir plus. La Faim était une douce tentatrice.

Après un certains temps, il y arriva et vit cette eau écarlate. Il allait y plonger la tête pour calmer sa faim mais un mouvement dans les fourrées le fit se retourner brutalement. Ce fut des pupilles ardentes et dévorées par la faim qui accueillir la silhouette duveteuse d'Aérin. Un éclair de lucidité éclaira l'esprit du vieux vampire et qui éclipsa cette lueur sanguinaire de ses yeux. Il prit une posture noble et dit :

-Bonjour Aérin. Cela faisait bien longtemps qu'on ne s'était point vu. Je vois que le temps n'a pas eu grand ravage sur toi. Quel monde remplit de surprise.


Il se tourna vers la rivière, toujours tenté d'y plonger pour y boire mais il se retient et demanda :

-Je suis venu ici pour ça. Il est possible que cette rivière soit une alternative à ma faim et je suis venu l'étudier. Que sais-tu sur celle-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Jeu 24 Mai - 18:47

J'avais bifurqué dans les fourrées, mais le mouvement rapide derrière moi me ralentit, l'odeur a vrai dire m'a faite stoppé le pas, une odeur pourtant lointaine dans ma mémoire, mais la  nostalgie et mes émotions ne sont pas pareil que celle ressentie par l'autre créature. C'est donc avec une certaine joie que je fit volte face en saluant d'un mouvement ample et gracieux, chose qui ne faisait pas partie de mes habitudes le vampire.

Celui-ci ne tardant pas à ce manifester de sa voix, me saluant, tout en soulignant le temps passer depuis notre dernière rencontre et le faite que je n'aie pas beaucoup changer. * Pas eus de grand ravage* Merci Iaur de le souligner.  Enfin, je m'attendais à le voir débarquer au camp non pas vraiment pour prendre des nouvelles, mais savoir à quel stade de vie, j'en suis pour récupérer mon cadavre pour ses études...

-Ravie de te voir Iaur, il me serait inutile de te dire que toi tu n'as pas changer de ton coté.

J'ai bien remarquer son regard, j'ai ralentit le pas exprès, mais je sais qu'il se contrôle et de toute manière, même s'il avait eut envie de me sauté dessus, non pas que je me serais laissé faire comme dans le passé, mais il aurait été bien étonné de ce que je suis devenue. Il ne tarda pas à me dire la raison de sa vue, toujours se besoin de se justifié...comme s'il ne pouvait pas juste simplement avoir envie de sortir ou d'épanouir son envie de savoir. Enfin, ici c'était plutôt une question par rapport a cette rivière, qui personnellement, me donne des haut- le -cœur. Mes yeux glissèrent de la créature de la nuit à l'eau cramoisie, pour ensuite revenir à Iaur.

-A vrai dire je viens tout juste de la découvrir et personnellement, l'odeur qu'elle dégage me répugne. Maintenant te dire que c'est une bonne idée de la prendre comme source de nourriture...Nous avons appris et comprit que Beliaur-Tolnen n'est pas vraiment une terre généreuse.

Je remonte mes yeux vers lui tout en m'asseyant, a forcer de lever la tête je commence à en avoir un torticolis.

-Peut-être demander à un volontaire de risquer de boire ce liquide et voir ce qu'il en est ? Tu sembles affamés. En attendant, ca ne me dérange pas de te donner de mon sang ?

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Jeu 24 Mai - 19:06

Le vieux vampire l'écoutait d'une demi-oreille, son attention était de plus en plus concentrée sur les eaux écarlates de la rivière. Elle se faisait plus attirante. Son corps se pencha pour que ses doigts puissent caresser les eaux. Il ramena ses doigts vers son nez, pour en sentir toutes les saveurs. Sa main se rapprochait de plus en plus de sa bouche lorsque sa bulle éclata à la dernière phrase d'Aérin. Il se secoua la tête et lui répondit :

-En effet, ces terres nous a réservé de grandes surprises. Il serait possible que cette eau puisse cacher un danger pour tous. Même si, à première vue, mon odorat ne sent que du sang. Je pense qu'il y a aucun risque...

L'eau se fit une nouvelle fois attractive. Sa main plongea pour en récupérer un échantillon qu'il voulait mettre au début dans une fiole de verre mais qui finit par se rapprocher dangereusement de sa langue. Le contact allait se faire mais il revient à lui.

-En effet, la Faim endort ma méfiance. Je devrais plutôt l'expérimenter sur un cobaye que de prendre les risques de tomber sur un problème.

Il secoua sa main pour retirer le contenu liquide et sorti de sa veste une fiole vide. Il remplit celle-ci du liquide pour la boire plus tard. Non, l'étudier. L'étudier était le bon mot. Ce liquide pouvait cacher une possible maladie dont il pourrait être atteint. Le vampire mit ensuite la fiole pleine à sa place précédente et dit :

-Cela me plairait en effet que tu me donnes ton sang pour l'instant. Cette eau reste encore mystérieuse.

Une fois le nourrissage de fait, il lui demanda :

-Vu que je suis dans le coin, profitons en pour visiter votre chez vous. De plus, cela permettra de renforcer un peu nos liens politiques, et aussi pouvoir étudier cette mystérieuse eau. Je te laisse me guider.

A son dernier mot, son regard se tourna une nouvelle fois. Il était toujours remplit d'une lueur de désir et sa Faim se réveilla. Cette faim n'était que chimérique mais elle était aussi forte que la vrai. Étrange n'es-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Ven 25 Mai - 20:13

J'ai parlé avec méfiance de cette rivière rouge, mais a vrai dire, le comportement de Iaur, me renforça sur le potentiel risque que peut apporter ce liquide. Bien que sa faim puisse être bien plus titiller avec une odeur constante, qu'un corps chaud dont la sueurs et le pelage doit un peu camoufler l'odeur du liquide traversant ses veines et artères.

Iaur devait -être vraiment affamé pour qu'il soit aussi rapide a répondre à ma proposition et à me soutiré sa pitance, au point, que cela produisit un choc soudain et que j'en tombais sur le sol neigeux. Les pattes aussi frêle qu'un nouveau née. Mais ses yeux continue d'être attiré par l'eau, oui, je suis certaines qu'il vaut mieux pour lui d'éviter de la boire, je ne l'aie déjà vu une fois accablé par la fin, c'était à notre première rencontre, mais même s'il c'était jeter sur moi, il l'avait en s'excusant au préalable et proposait de son aide en dédommagement. La je le sens bestiale, bien qu'il soit un vampire, même énerver contre Jycrain, je n'ai jamais ressenti de pulsion pareil chez le vampire. Je me redressais titubante, mieux vaut l'éloigner de cette source le plus vite possible.

J'ouvris donc le pas, je n'ai absolument rien à lui montrer et encore moins au niveau diplomatique, surtout que notre raison d'être a déjà été spécifié à notre création et que je ne vois pas, de quoi pouvions nous encore parler d'autre pour un village de mercenaire en gros. Mais, j'ai une idée en tête qui pourrait bien l'intéressé.

-Je ne vois pas en quoi parler diplomatie, pourrait nous distraire, avec le clan que nous formons, par contre je penses que tu pourrais être intrigué, par les indigène vivant dans la montagne, ils sont reclus et ont un aspect animal, mais ils sont très intelligent !

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Ven 25 Mai - 21:20

Plus ils s'éloignaient du cour d'eau écarlate, plus la tension diminuait chez le vampire. L'odeur s'estompait et l'eau contenue dans la fiole ne le gênait point vu qu'elle était hermétique. Il fallut qu'elle fut hors d'atteinte de son flair pour qu'il puisse récupérer sa pleine attention. C'est à ce moment que Aérin lui dit qu'il était inutile d'aller dans leur village. Leur fonction était définie, même s'il aurait été intéressant de jouer un peu de politique pour diminuer les prix pour leur utilisation. Enfin, elle lui fit par de la présence d'indigène dans les montagnes. Cela pouvait être intéressant, il pouvait toujours ouvrir une voie commerciale avec eux et se créer de nouveaux alliés si jamais Lestat montrait le bout de son nez. Il lui demanda :

-Cela m'intéresse grandement. A part les tribus Bitugans que nous avons rencontré à Belladcerin, nous avons pas trop cherché à en trouver d'autres. Nous supposions qu'il existait d'autres indigènes, mais nous en avons trouvé aucun dans les forêts d'Orodsan, peut-être beaucoup trop sauvage pour eux, et nous préférons éviter le désert de Sarnuial, je suppose que tu sais pourquoi. Qui sont en détail ces indigènes de Goldiin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Ven 27 Juil - 21:30

La tension ressentie chez le vampire semble c'être évanouie... heureusement, je me serais mal vue devoir calmé un Iaur en chasse. J'ai ouvert la voie, mis en faite je galère a marcher dans l'épaisse poudreuse qui m'arrive parfois presque à la moitié du ventre et mon faible poids ne m'avantage pas des masses pour supporter le froid et les indigènes des glaces sont la ou ils fait le plus froid.

-Ils ne sont pas très grand, presque autant que moi, ils sont fait de glace, à première vues, ont pourrait les confondre avec de simple animaux. Ils sont timides et très méfiants envers les étranger, ils se méfies moins de moi, parce qu'ils m'ont aussi prise pour un simple animal. Ils sont douées en médecines, par-contre ils ne parlent pas, ils ne produisent aucun son. Quand j'ai tenter de leurs parlé, ils sont resté comme étonné ou plutôt qu'ils ont eut l'air de ne pas savoir comment réagir. Ils m'ont fait des signes un peu comme les humains sourd qui signe. Donc je ne sais pas s'il entendent aussi.

Il est vrai que c'est petites créatures, sont étranges, mais elles ont tenter de communiquer avec moi, elle n'ont produit aucun son, je n'ai donc pas pus communiquer avec elles comme je le fait avec les autres créatures. Nous nous sommes comprises par déductions et en nous servant de notre environnement.

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Dim 29 Juil - 19:11

Le vampire se tient le menton, réfléchissant sur le cas des habitants glacés. Il voyait bien le problème pour ouvrir une longue discussion avec eux. C'était une raison du pourquoi du comment il avait passé de longues années à apprendre les différentes langues de son monde pour savoir communiquer avec les autres et ainsi pouvoir mieux les influencer. Certaines lui servaient plus car, avec étonnement, c'était le français qui dominait, même si les indigènes des plaines parlaient dans un mélange de celte et de germains. Mais il entretenait toujours sa mémoire dans ces langues, ainsi qu'il en enseignait les plus rependues de son monde à ses marchands si jamais ils tombaient sur de nouveaux arrivants pour qu'ils les comprennent.

Enfin, revenons au cas des créatures des glaces. Il était bien étrange que celles-ci n'entendent pas le son. Vu leur composition, il était possible qu'ils ressentent les vibrations ou bien un truc du genre pour être un simulacre d'ouïe. Une chose est sûre, elles avaient la vue et il était possible de se faire comprendre un minimum. Mais il faudrait trouver un moyen plus durable pour communiquer. Leur enseigner une écriture ? A moins qu'ils en possédaient une et qu'il suffirait de l'apprendre ? Ou bien, ils possédaient un moyen de communication complexe entre eux mais qu'il fallait des outils pour les étrangers pour communiquer de la même manière.

Il dit :

-Cette pseudo langue des signes serait déjà un bon début pour communiquer simplement avec eux. Mais il faudrait tout de même trouver un langage pour exprimer plus et se faire comprendre entre eux et nous. Tout simplement, je pourrais leur enseigner la langue des signes pour nous faire comprendre pour que tu puisses aussi leur parler plus en détail d'autre chose. Après, je reste curieux de savoir la façon qu'ils ont pour communiquer entre eux.

Il fit une pause avant de dire :

-De plus, je suis curieux de voir leurs connaissances en médecine. Vu qu'il y a encore des espèces végétales qui me sont inconnues, un échange de connaissance serait un bon procédé.

C'était aussi un moyen d'avoir des alliés de manière pacifique et d'avoir un appui pour les ombres. Renforcer des alliés était un bon moyen de protéger Branavochie et d'avoir plus de poids sur ceux du Nord. De plus, les connaissances médicales de ces indigènes pourraient être une bonne arme. Connaître les maladies de ce monde pourrait être bien utile pour affaiblir le Danger du Nord. Et puis sa fera les jambes du gosse qui ne veut en faire qu'à sa tête.

Iaur termina en lui demandant :

-Ces indigènes ont-ils des coutumes importantes que je devrais connaître pour éviter toutes méprises ? Il serait bête d'insulter ceux-ci involontairement, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Lun 30 Juil - 19:43

J'ai les orteils qui vont tomber... j'écoute le vampire parler, ne répondant pas vraiment trop concentré à ne pas trop faire claqué ma mâchoire. Saleté d'armure que Salix a absolument tenu que je porte, pourtant elle ne couvre que le haut de mon corps. Le métal prend vraiment trop le froid, je lui avais dis qu'une cuirasse de cuire serait plus appropriée pour moi.

-C'est avoir, ne t'avance pas trop avec ces créatures, comme je l'ai dit, elle m'a approchée en passant que j'étais un simple animal, elle ne m'a pas montrer son lieu de vie. Elle m'a juste soignée et à prit soin de ne pas se faire suivre, je sais juste qu'ils vivent dans les cavernes, mais j'ignore ou, je n'ai pas trouver de trace d'eux. Et je ne les aient plus revenue depuis.

En parlant des carne, nous nous rapprochions de plus en plus du sommet, nous sommes entré dans la forêt sombre et très peu éclairée. Se n'est pas vraiment un problème pour nous, mais il y a pas mal d'énorme créature ici, dont c'est serpent de glace qui ne dégage aucune odeur et qui simule les troncs d'arbres.


-Méfie toi, cette forêt abrite une sorte de serpent géant qui se fond avec les troncs, il ne porte aucune odeur et ne fit aucun bruit. Je n'ai pas perçus de battement de cœur la dernière fois que je l'ai croiser non plus. J'ignore aussi s'il est seul ou s'ils sont plusieurs. Je t'avoue que j'ai vite fait demi-tour quand j'ai compris qu'il ne supporte pas du tout la lumière du jour.


_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Mer 1 Aoû - 13:24

Des créatures ayant peur des étrangers. Elles étaient plutôt malignes. Il est vrai que s'ils tombaient sur la mauvaise personne et qui l'emmenaient dans leur village..... La suite est facile à imaginer. Mais c'était des créatures bien intrigantes. Comment pouvaient-elles vivres ainsi sans laisser aucunes traces ? S'il en croisaient une, il pourrait avoir des idées. Espérons que sa prestance ne les effraierait pas. Il lui répondit :

-On peut donc considérer que leur rencontre vaut plus de la chance qu'autre chose. Vu ma condition de "mort-vivant", possible aussi que je les effraie vu que je suis quelque chose d'inconnue pour eux.


Le vampire réfléchit et rajouta :

-Si leur rencontre avec moi n'est pas possible, j'enverrai la Praelupus, Lyly. Vu sa condition "animale", je pense qu'elle pourra les attirer plus facilement, un peu comme ce fut le cas avec toi.

Enfin, ils arrivèrent à un paysage totalement différent. Les ténèbres que projetaient cette forêt l'avantageaient en le protégeant de la lumière. Mais, les dangers que lui informa Aéon l’intriguait encore plus. Depuis le temps qu'il s'était écoulé, le paysage de ce monde avait grandement changé. De nombreuses créatures avaient disparue, balayée par un vent mauvais et d'autres étaient apparues. Il n'était plus revenue sur Goldiin depuis ce temps, se concentrant sur l'étude des créatures de la région dont il s'était établie. Il lui demanda :

-Ce "serpent" est typique de ces bois ou en as-tu croisé ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Ven 3 Aoû - 13:11

A vrai dire, je doute qu'il accepte une rencontre avec toi, dans le simple fait que ces créatures n'ont pas l'air intéressé par des alliance ou autres avec les autres Tolniens. Ils seraient beaucoup moins discret.

-Peut-être non t-il simplement pas envie de rencontré les autres Tolniens, après tout, ne connaissons rien de ce monde mis a part notre propre vécu jusqu' ici. Les indigènes ont peut-être déjà croiser d'autre survivant et ont peut-être eut des soucis avec eux ?

mais là n'étais plus la pensée, cette forêt je ne l'aime vraiment pas, je perds a chaque fois et jute parce que je panique de ne pas pouvoir trouver la sortie ou de croiser l'un de ses serpents de cristaux.

-Je penses qu'ils ne quittes pas la forêt noir, dés qu'ils s'approche de la lumière ils reculent. Ils sont certainement trop habitué a la pénombre. Par contre, je doute fortement qu'il n'y en aie qu'un seul.

Bon, maintenant, il v falloir rester calme pour ne pas se perdre dans cette forêt de la mort, le froid y est ardent et j'ai beaucoup de mal a le supporter. Je regarde Iaur marcher, il n'a pas l'air d'être déranger, bien que je doute qu'il ne le sente pas, le froid ne gèle pas malgré tout son sang et sa chair ?

-Je ne penses pas que ses serpents puissent te prendre en chasses, ils ont surtout l'air de repéré la chaleur du corps, il n'ont pas de yeux. Donc je suis la seule qui conviennent comme repas...

Peut-être pourrais me couvrir de glace pour m'isoler thermiquement ? J'arriverais peut-être a garder un peu mieux ma chaleur et ne pas avoir trop froid ?

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Dim 5 Aoû - 13:17

Le vampire lui répondit :

-Heureusement que ces indigènes n'ont aucune hostilité envers nous. Ce genre de méfiance à vite tendance à dégénérer dans de l'agressivité. Mais, ce genre d'agressivité à plus tendance à se manifester s'il y a eu de l'hostilité avant. Donc je pense juste qu'ils sont juste craintif envers nous vu qu'on est bien différent d'eux.

Contrairement à ceux du désert qui étaient facilement agressif depuis l'installation du Gamin. Il se voyait mal de faire un génocide d'une race qui était devenue ainsi à cause des autres. Surtout que ces races "indigènes" étaient encore très rare. De plus, il se voyait mal envoyer toutes ses forces pour briser celles du Nord pour ensuite se faire prendre dans le dos par ces nomades. Et puis, ça serait perdre une source de nourriture plus diversifiée.

Enfin, revenons au cas des reptiles cristallins. Le vampire sourit sur le comportement de ceux-ci qui était assez proche de ceux des vampires par rapport à la lumière. Il serait curieux d'étudier cette sensibilité à la lumière pour la comprendre. Qui sait ? Il pourrait peut-être l'exploiter pour en faire une matière intéressante. Il lui dit :

-C'est l'avantage d'être "mort". On a tendance à faire fuir certains prédateurs et autres animaux même les charognards nous courent souvent après. Et comme tu le dis, le froid de mon corps se confond facilement à celle du paysage. Etant une créature du froid et de la nuit, c'est un peu mon chez moi ici. J'aurais pu m'y établir mais ça n'aurait pas été avantageux pour trouver de quoi se nourrir.

Le vampire réfléchit et lui dit :

-La lumière des flammes ne peuvent pas aider à les garder éloigner de nous, malgré leur chaleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leiaezel

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Jeu 9 Aoû - 15:04

-Aucune idée, j'espères que nous sortirons des bois avant d'en croiser un.

Pas vraiment presser de croiser l'un de ses serpents, nous nous sommes de plus en plus enfoncé dans les bois et en cette instant, je suis plus entrain de suivre Iaur. Mon sens de l'orientation n'étant déjà pas très utile, mais il est encore pire dans ses bois ou je n'arrive a sentir aucune odeur qui pourrais m'aider à me diriger.

La forêt est très silencieuse, il y a très peu de cri d'animaux pour ne pas dire qu'ils sont presque absent. Cette forêt donne vraiment l'impression qu'elle est morte. Si ce n'est que depuis un petit moment nous sommes pris en chasse par ce que je ne voulais pas croiser. J'en reconnais les sifflement, mais j'ai beau regarder partout dans les arbres je n'arrive pas a distinguer le serpent des tronc d'arbre, il se camoufle très bien ici parmi ces arbres gelés.

-Nous sommes suivis...mais je ne sais pas ou ils est ni s'ils sont plusieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beliaurtolnenrpg.1fr1.net
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Mer 15 Aoû - 20:58

Son espérance ne fut pas récompensée car, après un moment, celle-ci avertie le vampire du fait qu'ils étaient suivit. Ne sachant à quoi pouvait ressembler ces créatures, ils ne pu les distinguer du paysage. Son ouïe fine permettait, tout comme Aérin, de les entendre mais sa vue ne pouvait les distinguer. Son odorat aurait pu, mais pour cela, les créatures devaient être blessée et, ainsi, il pourrait sentir leur sang et donc deviner leur position.

L'Ancien resta ainsi en alerte, disant tout bas pour que son ouïe ne soit pas dérangée par des bruits parasites :

-Continuons d'avancer mais doucement. Je suis aussi aveugle que toi pour les voir et, pourtant, la pénombre m'aide beaucoup à voir. Ce paysage ne m'est pas suffisamment familier pour distinguer quelque chose d'anormal.

Il sortit son sang pour former un trident. Il pourrait bloquer la créature si celle-ci les attaquait. Si c'était bien une créature et non plusieurs. Ce monde était vraiment bien trop différent. Pour l'instant, ce n'était plus lui le prédateur des ténèbres mais ces créatures rampantes nouvelles pour lui. Quant allait-elle attaquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Mer 15 Aoû - 21:59

Pas besoin de se le demander, se fut de justesse que je me propulsais dans les airs pour éviter la mâchoire du serpent, qui s'en redressa sifflant sur nous. Il ne voit rien lui non plus, il se dirige grâce à notre chaleur et notre odeur. Par notre, je devrais dire la mienne, il ne semble pas du tout remarqué Iaur et ne fait que me pointer. Il retente une attaque frontal, restant sur place et donnant des coups, de manière irrégulière. En évitant le dernier je me pris un arbre, trop occupé a m'assuré qu'il ne m'attrape pas, s'il me coince dans ses anneaux. Il ne lui faudra pas longtemps pour me broyer complètement et m'avaler.

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Jeu 16 Aoû - 23:14

Un mouvement déchira la neige immaculée, transportant des flocons de neige pour broyer entre ses mâchoires la chaleureuse eikkyuu. Le reptile continua à attaquer Aérin qui finit par se retrouver acculer. Le vampire, pendant ce temps, n'attaqua pas. Il n'avait pas l'ouverture suffisante pour toucher l’agresseur sans toucher l'Ombre. Mais le moment de "faiblesse" de son alliée l'aida grandement car la créature s'était immobilisée pour attaquer celle-ci. Profitant de cela, le vampire modifia légèrement son trident pour en faire une forme de jet et le propulsa sur le serpent. L'arme toucha le flanc de la créature qui se retourna, rageuse vers Iaur qui était toujours invisible pour elle. La Mort du vampire avait un bon avantage dans ce climat glacial, même si l'aspect de l'ennemi rendait difficile à distinguer. C'était un combat d'aveugle qui se déroulait devant Aérin. Le vampire harcelait le serpent en l'attaquant avec une hallebarde, touchant de temps en temps la bête et se prenant de temps en temps des coups. Il fallait qu'il perce cette créature, qu'elle saigne et ainsi, il pourrait la situer plus facilement. Il hurla à l'eikkyuu car, comme souvent sur cette île, un puissant blizzard commençait à se lever, aveuglant de plus en plus le vampire, malgré la protection que pouvait offrir la forêt :

-Aérin, trouve un moyen de blesser le serpent. Je n'arrive qu'à donner des coups dans l'eau qu'à le blesser. Il semble que ses écailles soient bien plus solide que je le pensais. Seul son sang pourra me donner une meilleure idée de sa situation et je pourrais le ralentir pour qu'on puisse fuir sans qu'il te poursuit.

Espérons que d'autres serpents ne se rapprochaient pas avec tout ce remue ménage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Ven 17 Aoû - 20:28

Le reptile nous donna bien du mal mais grâce à Iaur, l'animal ne comprenait pas d'ou viennes les attaques et se lance a l'aveugle vers l'endroit ou il pense être attaqué. Il darde la langue mais ne perçois pas la présence de Iaur. L'animal se frustre et s'énerve, quelque chose le harcèle, mais quoi. Il en oublie même ma présence, ce qui me permet de m'éloignée, mais un autre problème se manifeste à présent, une tempête se lève et elles sont rarement de tout repos. Elle a beau chercher, elle ne voit pas trop comment blessé assez fort le reptile pour le faire saigné, il faudrait que ces crocs puissent traverser cette peau particulière qui le protège.

Elle n'eut pas le choix, elle doit faire appelle à ce pouvoir qu'elle éviter de montrer et surtout d'utilisé a cause du contre effet. La neige autour d'elle se mit a flotter, les flocons semblant être suspendu dans le temps, avant qu'elle ne se soulève en une vague puissante qui s'écrasa contre le serpent, le projetant plus loin et contre les arbres. Elle le fixe, alors qu'il se relève un peu sonné, il ne comprends pas, il reste qu'un animal et la fuite fut pour lui la plus sage des désistions. Mais maintenant, ils se retrouvent en pleins blizzards.

-Il faut se mettre à l'abri ! Enfin je dois trouver un abri, je ne supporterais pas le froid !

_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Sam 18 Aoû - 13:18

L'Ancien vampire continua tant bien que de mal à occuper l'animal malgré sa vision de plus en plus diminuée par le blizzard et l'aspect de la créature. Il tapa où il l’entre-apercevait pour avoir son attention mais ce fut une motte de neige qu'il frappa. L'attaque suivante, ce fut le tronc d'un arbre. L'autre fois, un buisson. Entre ces ratés, il arrivait à toucher le serpent mais cela ne le transperçait pas. Qu'es-ce-qu'elle faisait cette eikkyuu ?

Un vent violent fit que ses yeux furent voilés par sa longue chevelure, lui cachant la vue. Il se dégagea celle-ci mais il vit que son adversaire avait disparu. Il ne comprenait pas mais le temps n'était pas à ce poser des questions. Il fallait fuir. Encore plus pour Aérin qui était plus que gênée par le froid qui grimpait de plus en plus vite et qui devait commencer à geler sa sueur suite au combat. Le vampire lui répondit :

-En effet. Il doit bien y avoir un arbre difforme, un amas de roche ou bien un relief qui peut nous offrir un pseudo-abri pour que le blizzard passe. Le froid me fait rien mais rester comme un piquet dans le vent et la neige n'est pas un plaisir pour moi. Avançons, cela te réchauffera.

Ils avancèrent assez vite, le vampire regardant derrière lui si la créature lupine le suivait toujours et regardant s'il voyait l'ombre d'un abri. Dix précieuses minutes s'étaient écoulées, le rythme d'Aérin avait ralentit, le froid l'engourdissait de plus en plus et, le pire, le blizzard se renforçait. Le vampire prit l'Ombre sur son dos pour qu'elle économise ses forces et prit le peu de temps qui leur restait, avait que l'hypothermie guette sa compagne. Et c'est là qu'il le vit, l'arbre tombé. Parfait, voilà l'abri qu'il cherchait. L'arbre était tombée en se déracinant en partie, créant un abri avec des courants d'air mais qui pourrait se résoudre en bouchant les ouvertures avec de la neige et ainsi éviter que celle-ci s'accumule. Le vampire couru vers ce miracle, y déposa l'eikkyuu et fit ces "murs" de neige à la hâte avant de rentrer dans l'abri pour renfermer l'entrée.

Ils étaient à l'étroit mais c'était suffisant pour que la tempête passe. Il posa son vêtement sur le sol pour éviter que Aérin soit au contact de la neige et qu'elle puisse se réchauffer plus vite grâce à sa propre chaleur. C'était un pseudo-igloo mais il fallait éviter d'y faire du feu sinon celui-ci ferait fondre la neige. Le vampire dit, pour essayer de garder éveillé l'Ombre pour qu'elle reprenne un température plus ou moins stable :

-Aérin, peux-tu m'expliquer pourquoi vous êtes vous installées sur cette île ? Beliaur-Tolnen n'était-il pas suffisamment grand pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aérin
Ombre Noir
Ombre Noir
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 15/02/2017

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Sam 18 Aoû - 16:10

Un abri, elle aurait pu en faire un mais, elle n'y pensa pas, le froid l'engourdit de plus en plus, mais il n'y a pas que ca. L'utilisation de l'onde a considérablement affaiblit ses forces au point même qu'elle ne se rendit pas compte qu'elle partait, mais surtout qu'elle était portée par le vampire. Le temps passa sans qu'elle ne le sente aller. Elle ne se rendit pas non plus compte qu'elle est sous une souche et emmitouflé dans le tissus que portait l'ancien. Elle a les yeux ouvert, bave et respire lentement. Dans un état léthargique, il lui fallut plusieurs appelle pour se rendre compte que Iaur lui posait une question. Elle remonta juste les yeux vers lui, relécha ses lèvres, se rendant finalement compte qu'ils sont a l'abri. Dire que si elle n'avait pas perdu conscience elle aurait pu crée un abri temporaire de glace. Le sang dans ses veines circulant à nouveau normalement, elle réussit a roulé sur son ventre pour lui répondre.

-Tout les endroit sur Goldiin ne sont pas aussi inhospitalier... j'y penses mais je ne t'ai jamais montrer notre village. Une fois la tempête tombé, nous nous rendront sur le sommet pour chercher les cavernes et essayé de tomber sur un des indigènes, nous pourrons rejoindre ensuite Keyfrosot, cette une forêt tropical inondé.


_________________
Irréfléchie, toujours à contre-courant, toujours nuisible, toujours étrangère à ma véritable vocation, mon errance est sans remède.


Aérin avec sa "tenue":
 


code couleur :#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iaur Immortals
Imperator Augustus
Imperator Augustus
avatar

Messages : 204
Date d'inscription : 05/09/2015
Localisation : France

Feuille de personnage
Capacités ::
Rencontre et liens::

MessageSujet: Re: Drôle de nature...   Lun 20 Aoû - 14:51

Le vampire écouta l'eikyuu. Il est vrai qu'il était venu rarement sur cette île enneigée. Il préférait s'occuper de sa communauté pour renforcer leur survie et bien-être tout en trouvant un moyen de mieux connaître le continent et ses peuplades y vivant. Ce monde de froid cachait tout compte fait des coins doux. Il lui répondit :

-En effet, depuis ce petit lapse de temps, votre communauté a du bien croître. J'avais prévu de m'y présenter de toute façon. Je devais faire une demande de vos services pour de la reconnaissance dans la région désertique au Nord de Beliaur-Tolnen. Les mouvements hostiles des nomades au près des peuplades des plaines m'ont intrigué. Je cherches à comprendre leur origine même si je me doute que c'est dû aux mouvements de Lestat. J'ai aussi besoin d'en savoir à propos de Jycrain. On m'a fait part de disparition d'enfants chez les indigènes.

Enfin, le vampire partait trop loin dans le niveau politique. Depuis qu'il était arrivé sur cette "terre", il ne pouvait s'empêcher d'ordonner celle-ci et de l'harmoniser. Il balayait d'un revers de mains ce sujet et lui demanda :

-Enfin, comment se passe votre vie sur Goldiin ? Vu la tempête qui fait rage, nous pouvons prendre le temps pour papoter. L'installation n'a pas été trop rude ? De notre côté, la disparition et l'apparition de nouvelles créatures nous a bien dérouté. Il a fallut les étudier pour mieux les comprendre, ce qui ne s'est pas fait sans certains sacrifices. A ce que je peux vous dire, elle est devenue bien plus sauvage et inconnue de ce que je connaissais de mon ancien monde. Il semblerait que les êtres régissants ce monde ont changé celui-ci pour nous donner plus de difficulté et nous obliger à nous adapter. Ce fut aussi le cas pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drôle de nature...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôle de nature...
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur
» Le protecteur de la nature~
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beliaur-Tolnen :: Goldiin :: Sosdilon-
Sauter vers: